Tu ne reviendras pas

Tu ne reviendras pas
des plaines désolées
et du fond du puits du silence
tu attendras que le temps passe
grain de sable après grain de sable

Et quand tout aura coulé
qu’il ne restera rien de ces instants
désormais perdus
d’une main qui tremble un peu
tu casseras le dernier verre
avec un cri si perçant
que la ville endormie
se dressera sur ses pattes de coq
et chantera qu’il est l’heure
de semer le trouble dans les rues
ébahies par les ténèbres

Comme il sera beau ce jour
cheval âne quadrupède illuminé
comme il sera fier jetant sur les pompes à essence
les lueurs si fraîches d’un monde nouveau-né

Les chiens hurleront de frousse
et tu tâteras d’un doigt prudent
ta molaire malade.
Publicités

Auteur : Francesco Pittau

Écrivain et illustrateur, je suis l'auteur d'une centaine d'albums pour la jeunesse publiés respectivement au Seuil, Gallimard, Les Grandes Personnes et Albin Michel.

3 réflexions sur « Tu ne reviendras pas »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s